1. Le simulateur de conduite « Z-BOX – PCP K15 »

Ce simulateur représente fidèlement un PCP (Poste de Conduite Propulsion) de SNLE (Sous-Marin Nucléaire Lanceur d’Engin) et rend « actif » les différents actionneurs et interfaces que l’on peut retrouver sur le véritable poste de conduite.

Ce simulateur est mis en œuvre au sein de la marine Nationale depuis plusieurs années pour la formation et l’entraînement des opérateurs en charge de la conduite des réacteurs de type K15 sur SNLE.  Il est aujourd’hui également utilisé pour l’entraînement des techniciens de conduite de l’entreprise Naval Group en charge de la conduite du réacteur K15 en arrêt froid.

Ce simulateur reproduit le fonctionnement du réacteur dans les différents états chaufferie, de l’arrêt froid à la marche en puissance et permet également de simuler la conduite des turbo-alternateurs, des turbines de propulsion et de l’usine électrique.

Ce simulateur permet enfin l’entraînement des opérateurs en simulation normale de conduite mais permet aussi de simuler avaries et incidents pour entraîner les ingénieurs et techniciens à faire face à des « cas non conformes ».

 

2. Le simulateur pédagogique d’apprentissage du fonctionnement d’un réacteur nucléaire à eau pressurisée « Z-BOX – conduite REP »

Ce simulateur reproduit le fonctionnement d’un réacteur à eau pressurisée (deux versions disponibles : une version « électrogène » et une version « propulsion navale ») et familiarise ainsi l’élève débutant en ingénierie nucléaire avec la conduite et les différents « états » possible du réacteur aussi bien en situation normale qu’en situation « incidentelle ».

Ce simulateur est mis en œuvre à « l’école atomique » de Cherbourg pour la formation initiale des cadres et techniciens de la Marine nationale en charge de la conduite des réacteurs de propulsion navale. Il est également utilisé par l’entreprise Naval Group pour assurer la formation des cadres nucléaires en charge de la maintenance des réacteurs : ce simulateur a ainsi permis de mettre en place une formation pratique indispensable pour la bonne compréhension des phénomènes en jeu au sein d’un réacteur nucléaire.

Naval Group a ainsi mis en place une formation progressive, adossée à six TD (Travaux Dirigés) basés sur le simulateur « Z-BOX – conduite REP » qui permet :

  • Une prise en main aisée
  • Une découverte des différents « états chaufferie », des multiples actionneurs et des principaux circuits constitutifs d’une chaufferie
  • Une compréhension des phénomènes physiques grâce aux multiples graphiques et synoptiques.

3. Le simulateur de réalité virtuelle « Z-BOX – CCN/RV »

Le simulateur « Z-BOX – CCN/RV » est un simulateur de réalité virtuelle représentant un Compartiment Chaufferie Nucléaire (CCN) créé au profit de l’entreprise Naval Group qui permet de :

  • faciliter l’apprentissage des « bonnes pratiques » mises en place au sein de l’entreprise Naval Group pour fiabiliser le MCO chaufferie (Maintien en Condition Opérationnel)
  • tester le personnel Naval Group et évaluer leur comportement durant le déroulement d’une procédure de MCO chaufferie
  • former rapidement et efficacement les « sous-traitants » de Naval Group à la mise en œuvre des « process » de fiabilisation.

La formation des techniciens Naval Group mise en place grâce au simulateur de réalité virtuelle « Z-BOX – CCN/RV » est particulièrement efficace grâce :

  • au réalisme de la simulation: une représentation fidèle du Compartiment Chaufferie Nucléaire et des circuits et composants manipulés dans le cadre de la simulation.
  • à l’adéquation de la simulation aux objectifs pédagogiques « de base »: ce simulateur permet de dérouler plusieurs opérations techniques mettant en jeu l’intégralité des processus devant être enseignés
  • à la complexité de la simulation: l’opérateur est confronté à des « cas non conformes » et à des incidents pour ne pas tomber dans des scénarios trop simplistes et pour renforcer la résilience de l’organisation en entraînant les opérateurs à proposer des solutions.
  • à la progressivité (s’adapter à l’opérateur) et à l’évolutivité (compartiment « modulaire ») de la simulation.

En synthèse, le simulateur « Z-BOX – CCN/RV » répond aux objectifs suivants :

  • Être immergé dans le compartiment réacteur.
  • Interagir avec les différents actionneurs.
  • Dérouler une vraie procédure.
  • Apprendre les processus de fiabilisation.
  • Préparer l’intervention en atelier.
  • Réagir en cas de difficulté.
  • Pouvoir immerger deux opérateurs dans la même simulation (utile pour avoir un contrôleur de procédure en complément de l’opérateur)

Enfin, le simulateur « Z-BOX – CCN/RV » offre les avantages suivants :

  • Outil facilement « évolutif » pouvant convenir pour d’autres chaufferies.
  • Multiplicité des processus et des cas non conformes pouvant être enseignés.
  • Apprentissage de la gestion de co-activité.
  • Outil intéressant pour l’animation des pré-job-briefings et la préparation des interventions (représentation d’un atelier)
  • Outil de communication pour valoriser les formations en « externe entreprise ».